Semaine nationale de la jeunesse

Dans le cadre de la 51eme fête nationale de la jeunesse dont le thème est « Jeunesse et défis de la construction d’une nation exemplaire indivisible forte et émergente » INSER Action Sociale a organisée dans l’arrondissement de Yaoundé 5 une initiative novatrice: il s’agit de mini-foires de métiers pour les jeunes élèves. Cette activité rentre dans le cadre de son projet de développement des compétences psychosociales des élèves du primaires (Projet Caméléon) qui a pour objectif de développer les compétences génériques et qualités essentielles de succès chez les enfants. De ce fait elle se veut une réponse au besoin des élèves à avoir une idée précise sur leur métier d’avenir, le parcours scolaire qu’il nécessite et les compétences de vie qui doivent l’accompagner pour le succès.

Ces mini foires des métiers ont été réalisées dans 5 établissements scolaires, soit 4 établissements d’enseignement primaire (GBS Bon temps, Écoles primaire les Biquetins, école primaire publique de Nkolmesseng, GBS Alberto) et 1 établissement d’enseignement secondaire (le collège Polyvalent Larousse).

Au total, plus de 1000 enfants et jeunes, ainsi qu’une vingtaine d’enseignant-e-s (y compris les directeurs/trices) ont été touchés.

Ci dessous les informations détaillées sur le déroulement des activités qui comprend les objectifs visés par l’activité et les statistiques par établissement scolaire.

I- Déroulement des activités:

  •  Dans les écoles primaires, 5 ateliers ont été proposés:

1- Animation jeux

2- atelier perles,

3- atelier objet en papier,

4- atelier maquillage,

5- causeries sur les métiers

II- Objectifs visés par l’initiative

Objectif général:

Accompagner les élèves dans le développement/renforcement des compétences liées à leurs métiers d’avenir

Objectifs spécifiques:

1- offrir un espace de divertissement aux élèves

2- donner l’opportunité aux élèves d’expérimenter ces quelques métiers de création

3-susciter en eux des vocations.

III- Les compétences visées par l’initiative

  • la concentration

  • la minutie

  • le créativité

  • l’expression orale

  • la confiance en soi,

  • l’ouverture d’esprit,

  • l’esprit d’analyse

IV- Les résultats obtenus (statistiques par établissement)

  • Au primaire,

  1. GBS Bon temps

Date: 8 février 2017

Durée de l’activité: 4h30

Nombre de participant-e-s: 94 élèves de 5 à 13 ans, 6 enseignant-e-s, 8 animateurs/trices

  1. École primaire publique Les Biquetins

Date: 9 février 2017

Durée de l’activité: 4h30

Nombre de participant-e-s: 104 élèves de 5 à 13 ans, 8 enseignant-e-s, 6 animateurs/trices

  1. École publique de Nkolmesseng

Date: 10 février 2017

Durée de l’activité: 2h30

Nombre de participant-e-s: 160 élèves de 5 à 13 ans, 7 animateurs/trices

  1. GBS Alberto

Date: 22 février 2017

Durée de l’activité: 2h30

Nombre de participant-e-s: 280 élèves de 5 à 13 ans, 6 enseignant-e-s, 10 animateurs/trices

  • Au secondaire ,

Les apprenants de cette catégorie ont participé a un atelier sur l’orientation scolaire qui avait pour biut de les sensibiliser les sur la nécessité d’une bonne orientation et le lien qu’il y a entre cette dernière et le métier d’avenir.

  1. Collège Larousse

Date: 7 février 2017

Durée de l’activité: 2h30

Nombre de participant-e-s: 360 élèves de 14 à 27 ans, 2 animatrices

Tableau récapitulatif des statistiques

Durée de l’activité

Nombre d’élèves

Intervalle

d’age élèves

Age moyen des élèves

Nombre d’enseignant-e-s

  1. GBS Bon temps

4h30

94

5 à 13 ans,

9

6

  1. École primaire privée Les Biquetins

4h30

101

5 à 13 ans

9

8

  1. Ecole publique de Nkolmesseng

2h30

160

5 à 16 ans

10,5

7

  1. GBS Alberto

2h30

280

5 à 13 ans

9

6

  1. College Larousse

2h30

360

14 à 27 ans

20,5

Total

995

27

V- Conclusion

A terme, le constat est que la participation à cette semaine d’activités a donné l’occasion aux élèves de libérer leur génie créatif. Certains ont libérés des qualités et compétences enfuies et d’autres ont tout simplement renforcés les anciennes. Les enseignants devront s’en servir pour accompagner, avec l’aide de INSER Action Sociale, leurs élèves vers leur métier d’avenir.